Home / Actualités sur l'investissement / La BEI approuve 8 milliards d’EUR de financements en faveur de l’enseignement, de l’énergie, des télécommunications et des entreprises locales

La BEI approuve 8 milliards d’EUR de financements en faveur de l’enseignement, de l’énergie, des télécommunications et des entreprises locales

  • 1,5 milliard d’EUR mis à disposition pour des investissements d’entreprises en Europe et en Afrique du Nord
  • 1 milliard d’EUR pour l’achèvement de la liaison Oosterweel sur la ceinture périphérique d’Anvers
  • Financement approuvé pour le parc éolien le plus haut d’Europe

Réuni en début de journée à Luxembourg, le Conseil d’administration de la Banque européenne d’investissement (BEI) a approuvé un montant total de 8 milliards d’EUR de nouveaux financements à l’appui de 34 projets dans l’Union européenne, en Afrique, en Asie et en Amérique latine.

À la suite de ces approbations, la BEI entend finaliser le financement de nouveaux investissements dans les secteurs de l’enseignement, de l’énergie, des télécommunications et des transports, ainsi que des projets de développement urbain et des programmes de prêts aux entreprises. Elle mettra notamment à disposition 1 milliard d’EUR pour l’achèvement du périphérique anversois et 1,2 milliard d’EUR pour de nouveaux investissements dans la recherche et l’innovation en Espagne.

« Malgré l’embellie de la confiance des entreprises en Europe, d’importantes lacunes persistent en matière d’investissement. Pour les combler, la banque de l’UE a décidé aujourd’hui d’appuyer de nouveaux projets prometteurs qui permettront de favoriser le développement des entreprises, d’éliminer des goulets d’étranglement dans les transports, de valoriser des sources d’énergie propres et de réduire la facture énergétique des citoyens européens. Ces opérations, ainsi qu’un programme d’investissement massif pour la recherche et l’innovation en Espagne, contribueront à renforcer la compétitivité de l’économie de l’UE », a déclaré Werner Hoyer, président de la Banque européenne d’investissement.

Plan d’investissement pour l’Europe

Au total, 2,3 milliards d’EUR de financements destinés à 13 projets approuvés par le Conseil d’administration de la BEI bénéficieront de l’appui du Plan d’investissement pour l’Europe et permettront de soutenir des investissements s’élevant à 10,2 milliards d’EUR.

Les approbations de ce jour portent notamment sur le financement d’investissements dans l’enseignement en France, ainsi que de PME en Italie, en Espagne et au Portugal et de projets liés aux énergies renouvelables en Autriche et en Grèce.

Amélioration de l’accès aux financements pour les entreprises

En ce qui concerne les investissements du secteur privé, un nouveau financement de 1,5 milliard d’EUR a été approuvé pour rétrocession à des entreprises locales par des partenaires financiers en France, en Italie, en Espagne, au Portugal et au Maroc.

Des initiatives spécifiques seront notamment mises en place pour soutenir l’investissement des entreprises innovantes et des sociétés opérant dans la bioéconomie et l’agriculture, ainsi que des programmes de prêt pour améliorer l’accès aux lignes de crédit à long terme.

Opérations visant à transformer les transports routiers, ferroviaires et maritimes

Le Conseil d’administration de la BEI a approuvé un nouvel investissement de 1,46 milliard d’EUR dans les transports, qui permettra de réduire le temps perdu dans les embouteillages routiers et les encombrements portuaires et d’appuyer des transports locaux durables.

Le Conseil d’administration a approuvé un concours de 1 milliard d’EUR pour la construction de la liaison Oosterweel, qui bouclera la ceinture périphérique de la ville d’Anvers et réduira fortement les embouteillages.

La BEI a également approuvé un financement visant à augmenter la capacité de deux terminaux de conteneurs au Portugal, à Leixões à proximité de Porto et à Alcântara près de Lisbonne, ainsi qu’à Mombasa, principal port d’Afrique de l’Est.

Une contribution en faveur d’un nouveau projet de tramway dans la ville normande de Caen et de matériel roulant de nouvelle génération pour les lignes ferroviaires du Luxembourg a aussi été confirmée.

Financement de projets ayant trait aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique dans le monde entier

Le Conseil d’administration de la BEI a approuvé une contribution à l’investissement dans deux nouveaux parcs éoliens dans le nord de la Grèce et en Autriche, qui produiront plus de 74 MW d’énergies propres une fois en service. Situé à 1 900 mètres d’altitude, Tauernwind est le parc éolien le plus haut d’Europe. Son rééquipement augmentera la capacité de production de plus de 50 %.

Le premier nouvel investissement de la BEI en Chine approuvé en 2018 réduira les émissions de carbone et la pollution générées par des chaudières à charbon obsolètes dans la ville chinoise de Baotou via un nouveau financement BEI de 100 millions d’EUR en faveur des infrastructures énergétiques urbaines.

Le financement de la construction de trois nouvelles centrales solaires photovoltaïques au Mexique a aussi été validé.

932 millions d’EUR approuvés pour le gazoduc transanatolien

À la suite d’une évaluation détaillée, le Conseil d’administration de la BEI a approuvé le financement à hauteur de 932 millions d’EUR du gazoduc transanatolien (TANAP), d’une longueur de 1 850 km, destiné à acheminer du gaz naturel depuis le gisement de Shah Deniz-2 en Azerbaïdjan jusqu’en Europe. Le financement de la construction du gazoduc TANAP a déjà été confirmé par la Banque européenne pour la reconstruction et le développement (BERD), la Banque mondiale et la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (BAII).

Ce projet est une composante essentielle du corridor gazier méridional, une initiative identifiée par le Conseil des ministres, la Commission européenne et le Parlement européen comme revêtant une importance stratégique pour la politique énergétique de l’UE.

Renforcement de la recherche et de l’enseignement d’envergure mondiale

Le Conseil d’administration de la BEI a donné son accord sur 1,2 milliard d’EUR de nouveaux financements afin d’améliorer l’innovation et la compétitivité en Espagne en soutenant des instituts de recherche et des organismes publics de recherche. Cette opération appuiera des investissements, sur l’ensemble du territoire, dirigés par le secrétaire d’État espagnol chargé de la recherche-développement et innovation.

Le Conseil d’administration a appuyé les propositions de financement de nouveaux investissements en faveur de l’enseignement en France, notamment le réaménagement du campus de l’Institut européen d’administration des affaires (INSEAD) à Fontainebleau afin d’améliorer les infrastructures de recherche et de réduire la consommation d’énergie, ainsi que l’agrandissement et la rénovation de 17 établissements d’enseignement secondaire dans le sud de la France.

Amélioration des communications internet et mobiles

La BEI envisage aussi de mettre à disposition 140 millions d’EUR à l’appui d’investissements de Vodafone en vue du déploiement de réseaux de téléphonie mobile nouvelle génération en Irlande et de l’extension de la couverture 4G dans les régions rurales et isolées du pays.

Le Conseil d’administration de la BEI a également approuvé un concours de 400 millions d’EUR pour l’extension par Proximus des réseaux large bande à ultra-haut débit en Belgique afin de permettre à 38 % des entreprises, selon les estimations, de bénéficier d’une meilleure desserte par fibre (FTTB).

Nouveaux apports de fonds propres pour mobiliser des investissements de petite dimension dans les secteurs de l’énergie et des infrastructures

Dans le droit fil du renforcement de l’action de la BEI dans le domaine des apports de fonds propres, une nouvelle participation d’un montant total de 375 millions d’EUR a été approuvée. Elle servira à financer des investissements dans quatre fonds spécialisés visant à soutenir des projets entièrement nouveaux liés aux énergies renouvelables, les secteurs des transports et des télécommunications et des activités de capital-risque.

Financement de la construction de bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle pour réduire de moitié les émissions de carbone

Un financement BEI de 100 millions d’EUR a été approuvé pour soutenir la construction de bâtiments à consommation d’énergie quasi nulle en Allemagne, ce qui permettra de diminuer fortement les coûts de chauffage et de réduire de moitié les émissions de carbone.

Richard Willis

Check Also

Le secteur privé est prié d’investir dans les projets d’infrastructures transfrontalières en Afrique

Nairobi, le 28 novembre 2018 (CEA) – Adeyinka Adeyemi, Conseiller principal pour l’intégration régionale et …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *