Home / Actualités économiques / La plate-forme numérique éthiopienne guidant les investisseurs dans le pays a été lancée à Addis-Abeba

La plate-forme numérique éthiopienne guidant les investisseurs dans le pays a été lancée à Addis-Abeba

Le guide d’investissement éthiopien en ligne, iGuide, qui vise à aider les investisseurs à découvrir les opportunités, les coûts commerciaux, les procédures essentielles et les lois dont ils peuvent avoir besoin avant de placer leurs fonds, est officiellement présenté ce mercredi, à Addis-Abeba.

L’outil en ligne de promotion des investissements est lancé en présence de M. Shumete Gizaw, Ministre éthiopien de l’innovation et de la technologie, M. Fitsum Arega, Commissaire de la Commission éthiopienne des investissements (EIC) et Mme Vera Songwe, Secrétaire exécutive de la Commission économique pour l’Afrique (CEA).

Le IGuide couvre un large éventail de sujets jugés pertinents pour la prise en compte des investissements et servira de premier point de contact pour les entreprises et les hommes et les femmes d’affaires nationaux et internationaux souhaitant investir en Éthiopie.

La plate-forme met en évidence les différentes opportunités d’investissement dans le pays et fournit des informations sur les coûts, les lois et les réglementations liées aux divers aspects de l’investissement, tels que la création d’entreprise, le travail, la fiscalité et l’accès à la terre.

Le guide électronique a été mis au point par l’EIC avec l’appui de la CEA et de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED) et a été conçu pour attirer des investissements productifs dans le pays.

L’investissement peut créer un scénario de « gagnant-gagnant » pour le secteur privé ainsi que pour l’économie du pays en question, déclare M. Shumete lors du lancement.

Le Ministre exprime l’espoir que cet outil de communication et d’autonomisation servira à « améliorer l’efficience et l’efficacité de l’écosystème commercial éthiopien », « à établir des relations percutantes » avec les investisseurs et à aider le pays à devenir un centre de production majeur.

Le IGuide, qui fournit des informations claires, pertinentes et fiables, cherche à servir à la fois la communauté des investisseurs nationaux et internationaux.

« Les investisseurs étrangers dépendent des petites et moyennes entreprises dans l’économie et les entreprises locales doivent être liées aux chaînes d’approvisionnement mondiales », indique Mme Songwe.

Selon la Secrétaire exécutive, le iGuide devra également contribuer à promouvoir les entreprises nationales dirigées par des femmes en offrant « un espace numérique dans lequel les femmes peuvent interagir de manière transparente ».

L’objectif ultime de la plate-forme électronique d’investissement consiste à promouvoir les investissements productifs jouant un rôle de catalyseur pour le processus de transformation structurelle dans les pays en développement.

M. Fitsum fait remarquer que de nombreux pays africains ont déjà entrepris d’importantes réformes pour améliorer leur environnement commercial et que l’Éthiopie ne fait pas exception à cette tendance.

« Le secteur privé doit être le moteur du développement », dit-il.  « L’Éthiopie s’efforce de remédier aux goulets d’étranglement existants et d’ouvrir de nouveaux secteurs à l’investissement privé, y compris la logistique et les télécommunications ».

Au cours de la phase de développement du projet, la CNUCED et la CEA ont fourni une assistance technique et des services de renforcement de capacités aux professionnels de l’EIC afin de leur permettre d’acquérir les compétences nécessaires pour gérer la plate-forme et la maintenir à jour.

« Le IGuide aide les agences, telles que l’EIC, à renforcer leurs capacités, à identifier d’autres domaines de réforme et à comprendre les besoins des investisseurs », explique Mme Isabelle Durant, Secrétaire générale adjointe de la CNUCED, dans un message vidéo.

Comme dans les autres pays d’Afrique où le iGuide a déjà été lancé, l’équipe conjointe CNUCED – CEA reste prête à fournir une assistance supplémentaire si le besoin s’en fait sentir.

M. Anteneh Alemu, Commissaire adjoint à l’EIC, et M. Joseph Baricako, Chargé des affaires économiques à la CEA, expliquent au public le contenu détaillé du site Internet. Les informations sont regroupées autour de sept chapitres thématiques traitant de questions allant des mesures à prendre pour créer une entreprise en Éthiopie, aux compétences et aux attentes salariales de sa main-d’œuvre, au cadre juridique relatif à la protection de l’investissement et aux secteurs d’investissement prometteurs.

Contrairement à de nombreux autres guides d’investissement, le iGuide contient également des informations provenant de la communauté des investisseurs de l’économie du pays hôte, qui mettent en évidence les atouts et les avantages concurrentiels de l’environnement commercial local, ainsi que les domaines à améliorer.

Après Madagascar et la Mauritanie, l’Éthiopie est devenue le septième pays africain à lancer son guide en 2018. À ce jour, quatorze pays d’Afrique, d’Asie et des Caraïbes disposent d’un guide d’investissement en ligne. Les travaux sur le projet iGuide ont été lancés à la suite d’une demande officielle adressée à la CEA ou à la CNUCED par l’un de leurs États membres.

CEA

Check Also

Une équipe de la Banque mondiale et du FMI se rend au Maroc pour préparer l’assemblée annuelle 2021 à Marrakech

Une équipe de haut niveau du Groupe de la Banque mondiale et du Fonds monétaire …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *