Home / Actualités économiques / IFC accompagne Al Amana Microfinance pour soutenir les TPE au Maroc

IFC accompagne Al Amana Microfinance pour soutenir les TPE au Maroc

Rabat, Maroc, le 10 octobre 2018—IFC, un membre du Groupe de la Banque mondiale, renforce son partenariat avec Al Amana, le leader de la microfinance au Maroc, afin d’accroître sa capacité à financer et à accompagner les projets de micro et petits entrepreneurs pour soutenir le développement de leurs activités, créer des emplois et stimuler la croissance.

Dans le cadre de ce partenariat, IFC fournit une assistance technique importante afin de soutenir la transformation digitale d’Al Amana ainsi qu’un premier prêt en monnaie locale de 20 millions de dirhams. Au Maroc, comme dans la plupart des pays émergents, les micro et petites entreprises font face à de nombreux obstacles et rencontrent notamment des difficultés à lever des financements pour développer leur activité. Ces initiatives permettront à Al Amana d’étendre l’accès au financement de ce type d’entreprises, de favoriser leur croissance, et de développer l’écosystème financier. Avec 40% de part de marché, elle est la première institution de microfinance (IMF) du royaume et l’une des plus importantes de la région Moyen-Orient et Afrique du Nord.

« En accordant ce premier prêt en monnaie locale, IFC nous accompagne dans notre stratégie de croissance et notre ambition de répondre aux besoins des populations en marge des circuits de financement classiques, et de les aider à intégrer le circuit de l’économie formelle, » a déclaré Youssef Bencheqroun, le directeur général d’Al Amana.

Al Amana est un partenaire de longue date d’IFC. Depuis 2007, le montant total des financements d’IFC en soutien à l’institution s’élève à environ 100 millions de dirhams. IFC a également fournit à Al Amana des services de conseil et accompagné dans la mise en place des bonnes pratiques internationales pour améliorer la gestion des risques et renforcer sa gouvernance.

« Le financement en monnaie locale est un outil essentiel pour des investissements durables. Il est particulièrement important pour les petites entreprises », a déclaré Xavier Reille, le directeur d’IFC pour la région Maghreb. « Soutenir les micro et petites entreprises est pour nous une priorité car elles contribuent à la création d’emplois, à la réduction de la pauvreté et participent à la croissance économique du pays. »

Depuis 2006, IFC a investi plus de 75 millions de dollars au profit d’institutions de microfinance au Maroc et mis en place des programmes d’assistance technique de grande envergure pour améliorer leur gouvernance et leur gestion du risque, et favoriser le développement de nouveaux produits et services afin d’accroître l’inclusion financière.

À propos d’Al Amana Microfinance
Al Amana Microfinance est une institution de microfinance fondée le 13 février 1997 et approuvée en tant qu’association de microcrédit par le ministère des Finances le 31 mars 2000. Leader du secteur de la microfinance au Maroc, Al Amana Microfinance dispose, fin décembre 2017, d’un réseau de plus de 643 agences et 2 500 employés au service de plus de 350 000 clients actifs. Nous offrons à nos clients des services financiers tels que le microcrédit, le transfert d’argent et la micro-assurance ainsi que des services non financiers tels que la formation et l’appui à la commercialisation. Pour plus d’informations, visitez : www.alamana.org.ma

À Rabat :
Catherine Gozard, IFC
Tél : +212 (0)537 544 381
E-mail : cgozard@ifc.org

Hicham Talib, Al Amana Microfinance
Tél : +212 (0)537 289 582 / +212 (0)537 289 583
E-mail : h.talib@alamana.org.ma

 

 

Check Also

Une hausse de l’inflation mondiale pourrait peser sur les économies en développement et émergentes

Selon une étude approfondie, les forces mondiales sont en grande partie responsables du recul de …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *