Home / Actualités Minières / Avocet a approuvé la vente de ses actifs au Burkina Faso

Avocet a approuvé la vente de ses actifs au Burkina Faso

Avocet a annoncé aujourd’hui qu’elle a conclu un accord pour la vente de tous ses actifs au Burkina Faso, y compris la mine d’or d’Inata, ainsi que certaines créances de la Société a Balaji Group of companies («Balaji Group») pour un montant total de 5 millions USD.  

La finalisation de la transaction devrait avoir lieu le 11 janvier 2018, sous réserve de la satisfaction de conditions décrites ci-dessous.

INTRODUCTION

Depuis qu’Avocet a entamé des négociations avec les créanciers de la Société des Mines de Bélahouro S.A. («SMB») en avril 2017, elle a recherché une restructuration consensuelle. La Société a annoncé le 2 octobre 2017 que des discussions étaient en cours avec deux investisseurs potentiels, chacun proposant des transactions subordonnées à un compromis avec les créanciers de la SMB.

Comme le désaccord entre les créanciers n’a pu être résolu, l’un des deux investisseurs potentiels, Balaji Group, a accepté d’acquérir les actifs d’Avocet au Burkina Faso sans la restructuration préalable d’environ 70 millions USD de dette en souffrance de la SMB et de Goldbelt Resources West Africa Sarl à des créanciers tiers, a des fournisseurs de services financiers, au personnel et au gouvernement, pour une contrepartie indépendante des résultats de ces discussions.

Le processus de restructuration s’est prolongé a cause du désaccord persistant entre les créanciers, la détérioration des conditions de sécurité à la mine de Inata, des problèmes de prise de contrôle et l’épuisement de toutes les sources de financement qui ont laissé à la Société deux options: soit accepter la proposition de Balaji Group pour la vente ou mettre en liquidation la SMB et Goldbelt.

La vente des actifs de Avocet au Burkina Faso fait partie d’une restructuration plus importante et des discussions sont en cours avec l’unique créancier d’Avocet, Manchester Securities Corp. (« Elliott ») concernant la restructuration de ses prêts en souffrance à la Société qui totalisent 28,7 millions de dollars US. Ces prêts sont garantis, en partie, par les actions de Resolute (West Africa) Ltd («Resolute»), de SMB et de Goldbelt).

DE BALAJI GROUP

Balaji Group, basé au Ghana (www.balajigroup.org) déclare un chiffre d’affaires annuel de 300 millions USD. Sa division métaux précieux a récemment acquis la mine d’or de Kalsaka au Burkina Faso et prévoit d’importantes synergies de coûts suite à l’acquisition de la mine Inata.

Sous réserve d’une restructuration réussie des actifs burkinabè après la réalisation de la vente, le groupe Balaji a déclaré qu’il avait l’intention d’investir environ 26 millions USD pour remettre la mine d’or Inata en pleine production et développer le gisement de Souma.

DÉTAILS DE LA TRANSACTION

La transaction avec Balaji Group comprend la vente par Wega Mining AS (filiale détenue à 100% de Avocet), de l’intégralité du capital social de Resolute à Greater Success Global Limited, membre de Balaji Group, pour 1 USD, conformément à un contrat d’achat d’actions conclu le 18 décembre 2017. Comme il s’agit d’une vente d’une société en difficulté, les actions sont vendues «telles quelles», c’est-à-dire que Wega Mining ne donne aucune garantie (sauf en ce qui concerne le titre et la capacité).

Resolute est l’unique actionnaire de Goldbelt et l’actionnaire majoritaire de SMB, qui détient le permis d’exploitation minière de Inata. La vente de Resolute représente donc la cession par la Société de tous ses actifs au Burkina Faso, y compris la mine d’or de Inata. La réalisation de la vente est conditionnelle à l’exécution par Elliott d’un acte de libération pour libérer sa garantie sur les actifs de la Société, y compris les actions de Resolute, de SMB et de Goldbelt.

En outre, la transaction implique la novation par Avocet et Wega Mining au Groupe Balaji de certaines créances de SMB et Goldbelt pour une contrepartie en espèces de 2 499 999 USD, à payer à la conclusion, et une contrepartie de 2,5 millions USD à satisfaire par des paiements différés sur une période de sept ans. L’obligation de payer la contrepartie différée sera garantie par l’acheteur et personnellement par le président de Balaji Group.

En prévision de la vente, et en considération de la signature de l’Accord par Wega Mining, Balaji Group a transféré 500 000 USD à ses avocats à Londres en tant que dépôt. Ce dépôt sera versé à Avocet si la vente est réalisée (auquel cas il fera partie de la contrepartie en espèces) ou si la vente n’est pas conclue pour une raison autre que la non satisfaction de La condition.

UTILISATION DES FONDS

Compte tenu de la situation actuelle de la Société et pour permettre à la Société de régler définitivement ses affaires, Elliott a accepté les conditions de vente et de paiement proposées par le Balaji Group et libère sa garantie sur les actifs burkinabè, à condition d’obtenir une garantie de remplacement appropriée sur les revenus net de la vente.

Les discussions avec Elliott concernant la restructuration des dettes d’Avocet se poursuivront après la conclusion de la vente, y compris l’utilisation du produit de la vente pour le remboursement de la dette. Dans ce contexte, Avocet prendra toutes les mesures possibles pour minimiser ses coûts et rationaliser ses responsabilités restantes, ses activités et sa structure de groupe.

Comme la Vente implique la cession de la seule filiale commerciale du Groupe Avocet, un impact possible de la cession pourrait être que le reste du Groupe Avocet soit morcelé et finalement liquidé. Si cela se produisait, il est possible que compte tenu du montant de la dette due par Avocet, il y aura très peu ou pas de retour aux actionnaires d’Avocet.

APPROBATION DE LA TRANSACTION

Compte tenu de ce qui précède et du soutien d’Elliott pour la transaction, le conseil d’administration de la Société estime que la transaction avec Balaji Group est la seule transaction susceptible de connaitre une mise en œuvre, qu’elle n’est pas déraisonnable et qu’elle ne désavantage aucune autre partie prenante de la Société compte tenu du niveau d’endettement élevé de la Société. Il a donc conclu l’accord avec Balaji Group.

La transaction ne nécessite pas l’approbation des actionnaires.

Source Burkina-emine

Check Also

Ghana Gold Mining and Exploration

Gold mining isn’t Ghana’s biggest claim to fame, but the country is Africa’s second-largest gold producer. Plus …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *