Home / Actualités technologiques / Les entreprises des énergies renouvelables au Burkina Faso

Les entreprises des énergies renouvelables au Burkina Faso

L’énergie, un enjeu majeur pour le Gouvernement du Burkina Faso, qui a reçu cette semaine la délégation Siemens accompagné de ses partenaires, le cabinet conseil Mourax ainsi que les sociétés CleanPower Generation GmbH et SMI.

Ainsi, pour son second voyage dans le pays, Mr Andre Bouffioux, le directeur général de la filiale belge de la multinationale a pu rencontrer le Mercredi 25 Avril 2018 le chef de l’Etat burkinabè, Roch Marc Christian Kaboré, avec lequel il a pu échanger sur les défis de l’extension de l’énergie au Faso, élément fondamental à l’essor économique du pays.

« Nous avons abordé comment Siemens peut aider le Burkina à se développer dans l’approvisionnement et l’efficacité énergétique dans le cadre du plan-directeur de développement du pays », a indiqué le chef d’entreprise belge à sa sortie d’audience.

Les priorités et options que le consortium envisage pour un développement durable et viable semble passer par la mise en place d’une solution technologique hybride unissant l’énergie fossile à l’énergie solaire.

Cette solution, couplé à une mise à jour des outils de supervision, devrait permettre d’améliorer considérablement la stabilité ainsi que l’accroissement de la production énergétique du pays.  « Le photovoltaïque, seul, n’est pas la solution. C’est une partie de la solution. Il ne peut donner de l’énergie que quand il y a du soleil… Dans le développement d’un pays, c’est la combinaison de différentes sources énergétiques qui est importante », a laissé entendre Monsieur Bouffioux.

 

Ces propos ont été repris par Mr Christophe Erny du cabinet conseil Mourax, partenaire de Siemens, lors de la rencontre du Vendredi 27 Avril 2018 avec le Ministre de l’Energie, Bachir Ismaël Ouédraogo.

INFO AFRIQUE

Check Also

Coding for Employment : la Banque africaine de développement lance un programme qui mise sur la prochaine génération d’innovateurs africains du numérique

La Banque africaine de développement et ses partenaires – la Fondation Rockefeller, Microsoft et Facebook – ont …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *