Home / Actualités économiques / Soutien européen à la modernisation et à l’agrandissement du principal port des Seychelles

Soutien européen à la modernisation et à l’agrandissement du principal port des Seychelles

  • Un prêt de 12,5 millions d’EUR de la Banque européenne d’investissement (BEI) sera associé à une aide non remboursable de 5 millions d’EUR de l’Union européenne (UE) pour financer la modernisation et l’agrandissement du Port Victoria, principal port commercial des Seychelles.
  • L’Agence française de développement (AFD) prêtera également 16,5 millions d’EUR pour le projet.
  • Une assistance technique d’une valeur de 2 millions d’EUR sera aussi mise à la disposition de l’autorité portuaire des Seychelles (SPA)

À l’occasion d’une cérémonie publique qui s’est tenue en présence de Danny Faure, président de la République des Seychelles, des accords de prêt et de subvention ont été signés entre la Banque européenne d’investissement, l’Union européenne et l’autorité portuaire des Seychelles. Ce financement est destiné à soutenir la remise en état et l’agrandissement de la partie commerciale du Port Victoria. Lors de la même cérémonie, l’Agence française de développement (AFD) a également signé un prêt à l’appui du projet.

Le projet porte sur la conception détaillée et la construction d’un nouveau quai, décalé par rapport au quai existant, et la démolition, si nécessaire, de ce dernier. L’aire d’entreposage du port sera agrandie et des travaux de dragage seront effectués, de manière à permettre à de plus grands navires d’entrer dans le port et à accroître sa capacité totale. Ces interventions se traduiront par un renforcement de la sécurité et par une amélioration des performances environnementales du port dans le cadre de la manutention des marchandises. De manière générale, l’efficacité du fonctionnement du port s’en trouvera augmentée.

Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI, a commenté l’opération en ces termes : « L’Union européenne est de loin le premier partenaire commercial des Seychelles, ce qui rend le soutien à ce projet d’autant plus important pour l’UE. Grâce à lui, l’autorité portuaire locale pourra garantir une manutention des marchandises sûre et respectueuse de l’environnement, tandis que la capacité du port sera également revue à la hausse. La banque de l’UE est fière d’apporter son soutien à ce projet et espère qu’il engendrera des retombées importantes aux Seychelles sur le plan de la compétitivité économique, de la création d’emplois, de la croissance durable, ainsi que du soutien à l’industrie et aux échanges locaux. »

L’Ambassadeur de l’Union européenne auprès de la République des Seychelles, S.E. Marjaana Sall a indiqué que: ”Le projet de Port Victoria est l’un des premiers projets de la région de l’océan Indien à être financé par la Facilité d’investissement pour l’Afrique, qui fait partie du Plan européen d’investissement extérieur. Ce projet, ainsi que le programme de 10 millions d’euros que nous signerons pour la mise en œuvre de l’accord de partenariat économique font partie de l’action de l’UE en faveur du programme d’intégration des Seychelles. Ils permettront de stimuler l’investissement aux Seychelles, d’assurer la compétitivité des exportations des Seychelles et de faciliter l’accès au marché mondial, contribuant ainsi à une croissance durable. Ces projets auront également un impact social positif et créeront de nouveaux emplois.”

Lionel Majesté-Larrouy, ambassadeur de France aux Seychelles, a ajouté ce qui suit : « L’amélioration de cette infrastructure va créer de nouvelles opportunités de coopération régionale. La Réunion, Mayotte et les Terres australes et antarctiques françaises, territoires européens dans le voisinage des Seychelles, ont l’ambition de développer des routes maritimes régionales avec l’archipel. Le tourisme de croisière, par exemple, pourra s’appuyer sur cet équipement moderne pour accroître son développement régional, avec l’appui de l’association des Ports des îles de l’océan Indien (APIOI). Après avoir appuyé les investissements portuaires de Maurice et de la Réunion, l’Agence française de développement a naturellement rejoint cette « alliance européenne », pour soutenir le financement de cette infrastructure majeure des Seychelles. »

Déclaration de Paul Hodoul, président de l’autorité portuaire des Seychelles : « Je souhaite vous assurer que les fonds issus du prêt que nous avons signé aujourd’hui seront utilisés à bon escient et j’ai bon espoir qu’une fois achevé, le nouveau quai Mahé sera en mesure d’accueillir des navires bien plus grands, navires qui nous contournent actuellement du fait de nos limites, ce qui nuit au statut de plaque tournante du Port Victoria. Le nouveau Port Victoria aura l’effet d’un catalyseur pour ce qui est de l’efficacité et de la fluidité des activités portuaires et de l’augmentation des volumes transportés, ce qui pourra contribuer à l’abaissement du prix unitaire du transport de conteneurs et, partant, devrait aider à faire baisser le coût de la vie dans le pays. »

Check Also

African Development Bank hosts Partnership Day with International Finance Corporation

Following a series of meetings between the African Development Bank and the International Finance Corporation …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *