Home / Actualités sur l'investissement / Sénégal:Red Lebtahi – «La solution est dans la chaine de valeur de l’agriculture»
[Sud Quotidien] «Entre 2008 et 2013, près de 165 000 sénégalais ont quitté leur pays et environ 1,9 million de sénégalais ont migré à l'intérieur des frontières du pays. Ces flux s'expliquent par le manque d'opportunités de subsistance viables, par des taux de chômage et de sous-emploi élevés, en particulier dans les zones rurales et chez les jeunes», a confié le représentant de la Fao Red Lebtahi.

Sénégal:Red Lebtahi – «La solution est dans la chaine de valeur de l’agriculture»

Par Jean Pierre Malou

«Entre 2008 et 2013, près de 165 000 sénégalais ont quitté leur pays et environ 1,9 million de sénégalais ont migré à l’intérieur des frontières du pays. Ces flux s’expliquent par le manque d’opportunités de subsistance viables, par des taux de chômage et de sous-emploi élevés, en particulier dans les zones rurales et chez les jeunes», a confié le représentant de la Fao Red Lebtahi.

Selon lui, «le manque d’accès au financement formel, à la terre et aux autres facteurs de production, à une éducation ou à une formation adéquate, à un cadre de vie et un bien être convenable, constitue les principaux obstacles à l’emploi décent et à l’entrepreneuriat en zone rurale».

Ceci, lui fera dire que «toute stratégie visant à relever les défis liés à la migration devra passer par la prise en compte de l’agriculture et du développement rural comme parties intégrantes de la réponse globale au phénomène».

Pour ce faire, indique-t-il «la valorisation des avantages que procure la migration, comme les transferts monétaires et l’investissement par la diaspora est cruciale pour le développement de l’économie rurale… ».

Check Also

Ile Maurice:Employés étrangers maltraités – Chuttoo dénonce «un système mafieux qui favorise le trafic humain»

[L'Express] Le président de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), est catégorique. «Il y a un système mafieux qui favorise le trafic humain à Maurice.» Reaz Chuttoo intervenait à l'issue d'une réunion avec les officiers du ministère du Travail, ce jeudi 10 mai.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *