Home / Actualités sur l'investissement / Mali:Santé informatique – Un budget plus d’un milliard pour le programme 2018 de ANTIM
[lejecom] L'Agence nationale de télésanté et d'informatique médicale (ANTIM) a tenu le jeudi 25 janvier 2018, au siège de ladite structure sis à ACI, la 14ème session de son conseil d'administration. La dite session a été présidée par le Dr Sekou Oumar Dembèlé, conseiller technique au Ministère de la Santé et de l'Hygiène Publique, en présence du médecin Colonel Ousmane Ly, directeur gé

Mali:Santé informatique – Un budget plus d’un milliard pour le programme 2018 de ANTIM

L’Agence nationale de télésanté et d’informatique médicale (ANTIM) a tenu le jeudi 25 janvier 2018, au siège de ladite structure sis à ACI, la 14ème session de son conseil d’administration. La dite session a été présidée par le Dr Sekou Oumar Dembèlé, conseiller technique au Ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique, en présence du médecin Colonel Ousmane Ly, directeur général de la structure

Pour cette 14ème session l’ordre du jour portait sur l’examen et l’adoption du procès-verbal de la session ordinaire précédente , Examen et adoption des rapports d’activités et financiers de l’année 2017, le programme d’activités et le projet de budget 2018 , la délibération sur le projet de décision relative à la prise en charge de la rémunération du personnel hospitalo-universitaire(personnel bi-appartenant) ; la délibération sur le projet note technique relative au paiement à l’ANTIM de la redevance pour l’audit et le suivi-évaluation de l’interopérabilité des systèmes informatiques médicaux(SIM) déployés au sein des établissements de santé du Mali(public, privé, communautaire)afin d’améliorer les ressources propres de l’ANTIM conformément aux résultats et recommandations de l’AUDIT du service de contrôle général des services publics et à la participation des DRS à la prise en charge de la flotte par une convention ; et enfin la délibération sur le financement de la formation en informatique de la santé à distance des agents de l’ANTIM à l’université de Sherbrooke sur la rubrique communication pour un montant de 50 millions.

Dans son allocution, le directeur de l’agence, Ousmane Ly a félicité le département de la santé pour son assistance, les populations maliennes pour le suivi des mesures d’hygiènes et son personnel pour le travail abattu dans le cadre de la communication au niveau des systèmes de santé.

Avec un budget prévisionnel de plus d’un milliard, le centre va continuer à faire ses activités de télémédecine, de renforcement de capacité de son personnel de santé, en termes de formation, de dépôt d’information en santé, a-t-il indiqué.

Le représentant du Ministre de la Santé et de l’Hygiène Publique, Dr. Sekou Oumar Dembèle a félicité le directeur général et son personnel, pour leur contribution remarquable dans l’amélioration de notre système de santé.

Cela à travers des activités menées, qui porte entre autres sur : la sensibilisation de tous les établissements de santé sur les opportunités offertes par le Datacenter et les services qu’il héberge ; le renforcement des SIH dans les établissements de soins partenaires ; la poursuite de la dotation des CSRefs, Hôpitaux, Directions Centrales en lignes pour la flotte mobile de la Santé etc.

Il fera ensuite savoir que l’Agence s’est fixée comme objectif en 2018, le renforcement du Système d’Information en Santé avec les outils et solutions technologiques adéquats et celui de la capacité de l’Agence pour soutenir la santé numérique au Mali. Pour l’orateur, le projet de programme d’activités 2018 de l’ANTIM est élaboré pour servir d’outil de suivi évaluation de l’action de l’ANTIM dans le temps.

Il comprend : le cadre de planification des activités qui décrit l’ensemble des activités planifiées pour l’année 2018, avec les responsabilités bien établies et le chronogramme trimestriel de réalisation ; Le cadre de rendement par résultat qui décrit de manière exhaustive les indicateurs de résultats et d’impacts des différentes activités planifiées ; et enfin les charges financières prévisionnelles par activité qui décrit les ressources financières allouées à chaque activité retenue. Ainsi le projet de budget qui accompagne le programme est estimé à 1 636 247 000 F CFA équilibré en dépenses et recettes.

Check Also

« Agir ensemble pour l’Afrique » : les institutions financières unissent leurs forces pour mobiliser des investissements en Afrique

« Saisissez l’occasion qui s’offre à vous d’accélérer le développement » – Akinwumi Adesina, à l’Africa Investment …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *