Home / Actualités sur l'investissement / Ile Maurice:Employés étrangers maltraités – Chuttoo dénonce «un système mafieux qui favorise le trafic humain»
[L'Express] Le président de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), est catégorique. «Il y a un système mafieux qui favorise le trafic humain à Maurice.» Reaz Chuttoo intervenait à l'issue d'une réunion avec les officiers du ministère du Travail, ce jeudi 10 mai.

Ile Maurice:Employés étrangers maltraités – Chuttoo dénonce «un système mafieux qui favorise le trafic humain»

Le président de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), est catégorique. «Il y a un système mafieux qui favorise le trafic humain à Maurice.» Reaz Chuttoo intervenait à l’issue d’une réunion avec les officiers du ministère du Travail, ce jeudi 10 mai.

Plusieurs travailleurs étrangers de Fairy Textiles Ltd and Fairy Laundry and Washing Ltd, située à Camp Caval, Curepipe, s’étaient réunis devant le siège du ministère, ce matin. Ils dénoncent leurs mauvaises conditions de travail ainsi que le fait que leur employeur leur doit de l’argent.

Et au dire de Reaz Chuttoo, Fairy Textiles Ltd and Fairy Laundry and Washing Ltd agirait en toute impunité. «Le ministère du Travail est au courant, mais li dir pa so problem sa», s’insurge le syndicaliste. D’ailleurs, fait-il remarquer, le cas d’un travailleur étranger spolié de son argent ou maltraité n’a jamais été référé à la cour industrielle.

Pourtant, rappelle le président de la CTSP, la National Human Rights Commission avait demandé que la loi du travail soit amendée afin que tous les employés indistinctement soient traités sur un pied d’égalité. Le syndicaliste montre du doigt les amendements apportés aux lois du travail sous le précédent gouvernement, «et notamment par Xavier-Luc Duval».

Conséquence de ces changements: les patrons font ce qu’ils veulent. Reaz Chuttoo précise que si le ministère du Travail octroie des permis de travail, les employeurs peuvent, à tout moment, suivant l’échec de la conciliation, résilier le contrat de leurs salariés. «Et que font-ils après ? Ils alertent le Passport and Immigration Office aussitôt pour que les ressortissants étrangers soient déportés.»

Tout cela fait dire à Reaz Chuttoo que les autorités concernées doivent agir au plus vite. C’est la réputation de Maurice qui risque d’en pâtir, prévient-il.

Check Also

Créons un meilleur système commercial mondial

Par Christine Lagarde Des ingénieurs inspectent l’impression 3-D d’un cadre de vélo en Californie : la …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *