Home / Actualités sur l'investissement / Cote d’Ivoire:Assurances – La 2e édition du salon africain se tient à Abidjan en septembre
[Fratmat.info] La deuxième édition du Salon africain des assurances (Sada) va se tenir à Abidjan précisément à l'espace Latrille Event des II-Plateaux, les 27, 28 et 29 septembre 2018.

Cote d’Ivoire:Assurances – La 2e édition du salon africain se tient à Abidjan en septembre

Par Tigane Jean Bavane

La deuxième édition du Salon africain des assurances (Sada) va se tenir à Abidjan précisément à l’espace Latrille Event des II-Plateaux, les 27, 28 et 29 septembre 2018.

C’est la commissaire générale dudit salon, Valérie Kouamé, qui a procédé à son lancement ce jeudi 26 avril 2018, à l’espace Event des II-Plateaux.

« Etant satisfait de la première édition qui s’est tenue en octobre 2017, nous lançons la deuxième édition à partir d’un objectif qui est celui d’institutionnaliser le Sada. Nous envisageons l’étendre à l’espace Uemoa ensuite à l’Afrique », a-t-elle expliqué.

Tout en invitant les acteurs du secteur à une implication accrue, elle a indiqué que le Sada est mis en place pour valoriser les assurances, faciliter leurs accès et créer un espace de rencontre entre les assureurs et les populations.

Selon elle, en Côte d’Ivoire, l’assurance est méconnue du grand public. Le salon vient donc combler ce vide qui est celui d’informer ce public sur tous les aspects des assurances et lui présenter les différents produits.

Les trois jours, sous forme de Journées portes ouvertes, seront articulés autour de plusieurs activités. Cette plate-forme sera également une aubaine offerte aux participants pour vulgariser et promouvoir leurs différents produits, a relevé Valérie Kouamé.

Dans le but de mieux expliquer et présenter les produits de l’assurance, la commissaire générale, Valérie Kouamé et son équipe ont mis en place un site internet dédié: www.info-assur.ci.

Check Also

Ile Maurice:Employés étrangers maltraités – Chuttoo dénonce «un système mafieux qui favorise le trafic humain»

[L'Express] Le président de la Confédération des travailleurs des secteurs public et privé (CTSP), est catégorique. «Il y a un système mafieux qui favorise le trafic humain à Maurice.» Reaz Chuttoo intervenait à l'issue d'une réunion avec les officiers du ministère du Travail, ce jeudi 10 mai.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *