Home / Actualités sur l'investissement / Angola:Le pays et le Cap-Vert veulent un dialogue économique
[ANGOP] Luanda -Les Républiques d'Angola et de Cabo Verde ont exprimé lundi, à Luanda, leur volonté d'institutionnaliser le dialogue entre les agences d'investissement et d'exportation dans le cadre de la coopération économique commerciale existante.

Angola:Le pays et le Cap-Vert veulent un dialogue économique

Luanda — Les Républiques d’Angola et de Cabo Verde ont exprimé lundi, à Luanda, leur volonté d’institutionnaliser le dialogue entre les agences d’investissement et d’exportation dans le cadre de la coopération économique commerciale existante.

L’intention est de dynamiser davantage les partenariats commerciaux, impliquant les entreprises des deux pays visant l’intégration de leurs économies dans le marché régional et mondial, a déclaré le ministre angolais des Relations extérieures, Manuel Augusto, à la fin de la cérémonie de signature de coopération dans le domaine de l’Administration Autarchique, entre l’Angola et Cabo Verde.

À cet égard, les parties ont convenu de l’envoi en Angola du vice-Premier ministre de Cabo Verde, Olavo Correia, qui dirigera une équipe technique et entrepreneuriale, à une date à convenir par la voie diplomatique.

L’Angola et le Cabo Verde ont décidé de continuer à travailler pour trouver une entente commerciale mutuellement avantageuse qui permette la réouverture des lignes aériennes et maritimes régulières.

Les entreprises des deux pays ont convenu de développer des études pour la mise en œuvre d’un partenariat stratégique mutuellement avantageux pour l’exploration conjointe des destinations au cours de l’année en cours (2018).

Coopération technique

Dans ce chapitre, les parties ont convenu de poursuivre la dynamique de coopération dans les domaines et secteurs les plus divers, en mettant l’accent sur l’autogestion, la défense, l’administration interne, la culture, les sports, la formation des ressources humaines et la protection sociale.

Les deux pays ont également décidé de créer des conditions techniques et juridiques permettant l’identification et la légalisation de leurs citoyens résidents dans les deux États.

Le gouvernement de Cabo Verde a exprimé sa reconnaissance du processus de régularisation de ses citoyens, qui a permis de résoudre leur situation migratoire en Angola, et a demandé sa continuité, sur la base d’études menées par des organismes compétents.

Ils ont également annoncé la volonté d’accorder des passeports sans visa aux citoyens des deux pays et ont décidé de régulariser la situation des respectives missions diplomatiques sur la base de la réciprocité.

Le Premier ministre de Cabo Verde, José Ulisses Correia e Silva, effectue une visite de trois jours en Angola depuis dimanche pour renforcer la coopération bilatérale.

Check Also

Créons un meilleur système commercial mondial

Par Christine Lagarde Des ingénieurs inspectent l’impression 3-D d’un cadre de vélo en Californie : la …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *