Home / Actualités économiques / Quatrième Forum Investir en Afrique : Renforcer la coopération en matière d’investissement et exploiter l’innovation pour un développement durable et une prospérité partagée

Quatrième Forum Investir en Afrique : Renforcer la coopération en matière d’investissement et exploiter l’innovation pour un développement durable et une prospérité partagée

PRESENTATION:

Instauré en 2015, le Forum Investir en Afrique est une plateforme mondiale destinée à favoriser la coopération multilatérale et à identifier de nouvelles opportunités d’investissement en Afrique. Il rassemble chaque année un vaste éventail d’acteurs — représentants des secteurs public et privé chinois et africains, institutions internationales et régionales, partenaires de développement et groupes de réflexion — dans le but d’approfondir le dialogue sur les politiques publiques, de mutualiser les expériences et de discuter de solutions pour stimuler les investissements et le développement durable en Afrique.»

Comment attirer des investissements privés et transformer des contraintes en opportunités ? Cet enjeu sera le fil conducteur du quatrième Forum Investir en Afrique. Les délégués se pencheront sur les solutions qui pourraient permettre de mobiliser un niveau suffisant d’investissements privés (intérieurs et étrangers) afin de transformer les économies africaines et de créer les emplois dont le continent a besoin. Les discussions s’articuleront autour de cinq grands thèmes:

    • agriculture et agro-industrie
    • éducation et développement des compétences
    • énergie et changement climatique
    • santé
    • économie numérique et innovation

    Premier partenaire commercial de l’Afrique et l’un de ses principaux investisseurs, la Chine soutient le développement du continent et n’a cessé ces dernières années de conforter son engagement. Les précédentes éditions du Forum ont montré à quel point la coopération accrue entre la Chine et l’Afrique, qui privilégie des stratégies de développement fondées sur les avantages comparatifs des pays africains, est mutuellement bénéfique. Lors des deux premiers Forums, à Addis-Abeba (Éthiopie) et à Guangzhou (Chine), les délégués ont abordé une série d’enjeux liés aux priorités de développement de l’Afrique. Lors du troisième Forum, organisé à Dakar (Sénégal), six piliers thématiques étaient au cœur des discussions, pour inspirer et inciter la création de nouveaux modèles d’investissement ancrés dans la technologie et l’innovation, afin d’accélérer une croissance inclusive en Afrique. L’Alliance des groupes de réflexion sur l’investissement en Afrique (IATTA) a par ailleurs publié son premier rapport, intitulé Leapfrogging: The Key to Africa’s Development?, qui identifie les lacunes en termes de connaissances et propose des mesures concrètes pour aider les pays africains à aller de l’avant.

    ORGANISATEURS:

    Ministère des Finances de la République populaire de Chine

    Le ministère des Finances de la République populaire de Chine est un partenaire de développement important du Groupe de la Banque mondiale et l’un des fondateurs du Forum. Grâce à son soutien affirmé et constant, le Forum s’est imposé comme une plateforme sans équivalent pour promouvoir les liens stratégiques entre la Chine et les pays africains, encourager le dialogue sur les politiques publiques et l’échange de connaissances, mobiliser les investissements et faciliter les relations commerciales.  L’objectif ultime étant de soutenir le développement durable sur le continent. Le ministère a également renforcé sa collaboration avec les organismes de développement internationaux, les groupes de réflexion et les autres partenaires de développement pour soutenir la coopération Sud-Sud et tripartite, particulièrement en Afrique.

    Banque chinoise de développement

    La Banque chinoise de développement (BCD) continue de jouer un rôle prépondérant dans les efforts de la Chine pour développer ses opérations financières et ses investissements à l’étranger. Elle ambitionne de devenir une institution de financement du développement d’envergure mondiale, en tirant parti de sa place inégalée dans les investissements et les financements à moyen et long termes et en affinant ainsi son modèle économique pour le financement du développement. La BCD, qui est l’un des principaux organes d’appui des initiatives chinoises « Belt and Road » et « Go Global », intervient activement en Afrique dans le cadre de ses activités de financement et d’investissement transnationales, réaffirmant ainsi sa volonté de soutenir une croissance soutenue et durable sur le continent. Fin 2017, le soutien financier de la BCD aux pays d’Afrique totalisait plus de 60 milliards de dollars, avec un encours de prêts de 35,8 milliards de dollars. Le Fonds de développement sino-africain (Fonds CAD), un instrument d’investissement direct de la BCD, a financé 91 projets dans 36 pays africains pour un montant total supérieur à 4,5 milliards de dollars, auxquels s’ajoutent 22 milliards de dollars investis par des entreprises chinoises. Le Prêt spécial pour le développement des PME africaines, autre instrument financier de la BCD, et le Fonds CAD ont été créés en 2015, lors du Sommet du Forum sur la coopération sino-africaine (FCSA) organisé en Afrique du Sud, au titre du Plan d’action de Johannesburg.

    Province du Hunan

    La province chinoise du Hunan, coorganisateur et hôte du Forum, fait partie des provinces les plus dynamiques du pays depuis plusieurs décennies, s’appuyant sur l’innovation pour installer un développement durable. Elle possède une agriculture moderne (riz hybride notamment), un secteur des énergies renouvelables bien développé, des industries manufacturières et de base innovantes et un secteur privé en plein essor, sans oublier un patrimoine culturel ancien et riche et un environnement bien préservé. La province du Hunan est par ailleurs l’un des champions de la coopération avec les pays d’Afrique, les échanges bilatéraux avec le continent étant ressortis à 2,08 milliards de dollars en 2017.

    Groupe de la Banque mondiale

    Le Groupe de la Banque mondiale entend mobiliser son expertise internationale, ses instruments financiers spéciaux — approche « en cascade » et stratégies d’atténuation des risques et de maximisation du financement pour le développement — ainsi que ses programmes en cours dans les pays africains pour favoriser un dialogue éclairé entre les investisseurs, les décideurs et les autres partenaires de développement, en vue de catalyser les investissements privés en Afrique. Le Groupe de la Banque mondiale est fermement convaincu que le secteur privé est la clé d’une croissance accélérée et inclusive. Il s’emploie à apporter son expertise technique et ses solutions financières innovantes pour favoriser des investissements privés à fort impact et réduire au maximum la dette publique, surtout dans les environnements fragiles et en conflit. Le Groupe de la Banque mondiale profitera de cette quatrième édition du Forum pour exposer les enseignements tirés de son expérience internationale en Afrique, détailler ses initiatives et présenter les collaborations concrètes qui facilitent le dialogue sur les politiques publiques dans le but de promouvoir des pratiques d’investissement responsables au service du développement durable de l’Afrique.

     

  • Première journée – jeudi 6 septembre 2018

    09h00-10h00 Cérémonie d’ouverture

    10h00-10h15 : Pause 

    10h15-10h45 : Cérémonie de signature

    10h45-12h15 : Table ronde de haut niveau

    Interventions de délégués suivies de discussions

    12h15-12h30 : Pause

    12h30-14h00 : Déjeuner : Promotion de l’investissement en Afrique avec la BCD

    Sous l’égide de la Banque chinoise de développement (BCD)

    14h00-14h15 : Pause

    14h15-15h55 : Session I : Agriculture et agro-industrie

    Interventions de délégués suivies de discussions

    15h55-16h10 : Pause

    16h10-17h40 : Session II : Éducation et développement des compétences

    Interventions de délégués suivies de discussions

    17h40-18h30 : Pause

    18h30-20h00 : Dîner de bienvenue

    Sous l’égide du Gouvernement populaire de la province du Hunan

     

    Deuxième journée – vendredi 7 septembre 2018

    9h00-10h30 : Session III : Énergie et changement climatique

    Interventions de délégués suivies de discussions

    10h30-10h45 : Pause

    10h45-12h15 : Session IV : Santé

    Interventions de délégués suivies de discussions

    12h15-12h30 : Pause

    12h30-14h00 : Déjeuner : Promotion de l’investissement en Afrique avec IFC

    Sous l’égide de la Société financière internationale (IFC)

    14h00-14h15 : Pause

    14h15-15h45 : Session V : Économie numérique et innovation

    Interventions de délégués suivies de discussions

    15h45-16h00 : Pause

    16h00-17h00 : Session de clôture

    17h00-18h00 : Conférence de presse

     

    Troisième journée – samedi 8 septembre 2018

    9h00-12h30 : Visite de terrain (facultative) à Changsha et Shaoshan (province du Hunan)

     

    WORLD BANK 

     

     

Check Also

Comprendre le rapport CPIA 2017 en cinq graphiques

Évaluation des politiques et des institutions en Afrique (CPIA) est un outil de diagnostic annuel …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *