Home / Actualités économiques / Madagascar, pays aux mille espoirs, pays aux mille fragilités

Madagascar, pays aux mille espoirs, pays aux mille fragilités

Soumis par Claudia Navalonirina Raobelina

En 2018, on dit de Madagascar que c’est l’un des pays les plus pauvres de la planète. Qu’Antananarivo est la troisième capitale la plus sale au monde. Qu’il y a encore des maladies comme la peste. Que plus de 35 % des Malgaches adultes ne savent pas lire. Que la corruption sévit à tous les niveaux. Tous les matins, les journaux annoncent un nouveau scandale politique.

D’après la Banque mondiale, en 2012, Madagascar était le sixième pays au monde à posséder le salaire moyen le plus bas, et ses habitants vivent en moyenne avec moins d’un dollar par jour. Pour toutes ces raisons, et pour d’autres encore, on dit que Madagascar est vulnérable et constamment en crise.

Nous ne voyons pas la même chose.

 Nous voyons que Madagascar est l’un des pays les plus riches du monde, abritant environ 90 % d’espèces endémiques. Nous voyons que les jeunes malgaches sont parmi les étudiants internationaux les plus brillants du monde. Chaque année, de plus en plus de jeunes lancent leur société pour créer des emplois et des opportunités. Et, par-dessus tout, nous voyons des jeunes qui osent, parce qu’ils croient au changement, parce qu’ils croient en leur pays. Certains d’entre eux ont même fondé des ONG pour aider leurs compatriotes en difficulté. Certes, notre pays est fragile. Mais là où les autres voient de la pauvreté, nous voyons un potentiel. Là où ils voient un système archaïque, nous voyons une volonté de changement.

Check Also

De jeunes entrepreneurs africains discutent avec les décideurs sur les systèmes alimentaires durables

Le marché des produits alimentaires devrait prospérer en Afrique, ce qui devrait être très favorable …

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *